Qui sommes-nous ?

ATPCSM
Salle des Profs… Un papier dans les casiers…
26 octobre 1979. Féru de théâtre, Etienne Smoes, glisse une lettre dans les casiers de la Salle des Professeurs, invitant les collègues à se lancer dans une aventure théâtrale. Une première réunion rassemble enthousiastes passionnés et indécis curieux. « L’Atelier Théâtre des Professeurs du Collège Saint-Michel » est né. Le choix se porte sur « Caviar ou Lentilles » une comédie de Scarnicci et Tarabusi. La jeune équipe qui a tout à apprendre fait appel à un metteur en scène professionnel : André Navez. La « première » a lieu le vendredi 13 mars 1981 dans la « Grande Salle » du Collège.

 

On s’organise…
Rassurée par cette première expérience, la jeune writing essay troupe décide de poursuivre l’aventure… et installe pendant quelques années ses tréteaux au Sacré-Cœur de Linthout : les conditions de location et le volume de la salle permettent de multiplier le nombre de représentations. La création de la Salle Polyvalente au-dessus du nouveau bâtiment de l’Ecole Primaire signera le retour définitif de la troupe dans les murs du collège.
Un organe de direction se met en place : le D.R.A.M.E., né de la juxtaposition des initiales du premier comité (Dany Ramon, Roland Bekkers, Anne Marie Hobin, Marc Bourdoux et Eliane Sury).
La troupe s’affilie à la FNCD (Fédération Nationale des Compagnies Dramatiques) et participe à la fondation de l’ABCD (Association Bruxelloise et Brabançonne des Compagnies Dramatiques), une manière de s’intégrer à la vitalité du théâtre d’amateurs, de rencontrer d’autres compagnies, de partager, de s’entraider.
Roland Bekkers signe de nombreuses mises en scène et assure la présidence pendant une quinzaine d’années avant de céder le flambeau à Anne Marie Hobin. Cette dernière passera le témoin à Carine Moucharte en 2008.

Ouvrir les horizons…
Implanté dans le collège, fidèle à la tradition jésuite, l’ATPCSM propose un large éventail de pièces à son public composé en grande partie d’élèves : classiques et contemporaines, sujets légers et audacieux, comédies et textes forts, créations…) Divertir et éduquer sont les maîtres-mots.

Les hasards des disponibilités ou des distributions ouvrent progressivement les portes aux élèves, anciens, amis et connaissances. A ce jour, plus de 350 personnes ont participé activement en tant que comédien(ne)s, régisseur(euse)s, costumier(ère)s, décorateur(trice)s, petites mains…

Soucieux d’apprendre et de présenter des spectacles de qualité, l’ATPCSM fait appel à des metteurs en scène professionnels (Michel Poncelet, Bernard Lefrancq, Bernard Marbaix, Muriel Clairembourg), confie des mises en scènes à des « anciens » qui deviendront professionnels, organise des formations internes et encourage ses membres à participer aux stages organisés par l’ABCD et la FNCD.
La Fédération Nationale permettra aussi de goûter à la décentralisation et de participer à des Festival internationaux : Festival XIII à Paris (Veillée funèbre – 1994 et La Serva amorosa – 1997), Festival international de Hronov en Tchéquie (Veillée funèbre – 1995). Mais c’est avec Célimène et le Cardinal (1998) que notre atelier connaît son plus gros succès : 40 représentations dont des représentations en France (soirée d’ouverture de la remise des Masques d’Or à Aix-Les-Bains et Festival de Théâtre Amateur de Narbonne) et au Maroc (Festival International de Théâtre Amateur de Beni Mellal).
L’ATPCSM a également le privilège de participer au festival de théâtre amateur Bruxellons et également de participer en invité au festival Bruxellons.
Afin de profiter de l’éclairage pertinent d’un jury de spécialistes, l’ATPCSM participe régulièrement au tournoi de la CoCoF et au Trophée Royal et y est distinguée à plusieurs reprises.